Interview Vincent Lahaye (Ouest France)

Qui es-tu ?

Je m’appelle Vincent Lahaye, j’ai commencé à travailler dans le web et particulièrement en SEO / gestion de projet en 2006.

Après des passages en agence et chez l’annonceur j’ai décidé de lancer ma société Carré d’Astuce où je suis formateur, SEO et consultant Analytics. J’ai rejoint en 2018 la société Ouest France où je me concentre sur les problématiques de tracking des sites du groupe

Comment as-tu découvert le Data SEO ?

Lorsque j’ai commencé le SEO je devais faire mes rapports sur des outils côté serveur (AwStats) ou parfois Xiti. Un mois plus tard, Google Analytics sortait une version gratuite d’un outil précédemment nommé Urchin qui offrait une révolution dans l’analyse de stats (car l’outil était gratuit). J’ai tout de suite accroché à l’idée qu’il était possible d’identifier des points de blocage ou d’amélioration avec la data et de voir les résultats sur son travail si on savait analyser finement les données.

Depuis Analytics est toujours très présent dans mon quotidien et représente même une majorité de mon business.

Quel est ta vision sur l’évolution des métiers de l’acquisition online ?

Le nombre d’outils à notre disposition et leur facilité d’utilisation a permis à des profils non-techniques de mettre en place des produits extrêmement qualitatif. Toutefois je déplore que cette facilité soit trop présente dans des discours marketing alors que quelques connaissances techniques de base pourraient permettre de meilleurs résultats et une meilleur communication entre différents protagonistes d’un projet.

L’IA fait aussi parti de cette mouvance où les outils délivrent un service sur un plateau alors qu’il s’agit juste d’un calculateur avancé de probabilités. C’est devenu un buzzword qui fait bien en titre de conférence « Comment l’IA ouvre les portes du deeplearning quantique à l’ère du web 8.0 » 😀

Plus sérieusement, il faut remettre les pieds sur terre, l’IA offre de belles opportunités pour ce qui est de l’automatisation des tâches pénibles et dessine aussi un avenir où certains métiers vont mourrir comme ce fût le cas à l’époque de la mécanisation.

Notre métier, si nous souhaitons travailler avec ces technologies, va plus se focaliser sur l’accompagnement des équipes pour les rendre plus aptes à comprendre ce changement.

Qu’as-tu pensé de la formation DATA SEO LABS Niveau 1 ?

J’ai beaucoup aimé cette formation DATA SEO ! Elle m’a montré de nouveaux horizons avec de nouvelles méthodes de travail.

Je recommande aux gens souhaitant la passer d’avoir un niveau de base en développement pour connaitre la logique dev d’une boucle ou d’une condition, ça permet de bien se focaliser sur les opportunités qu’offrent les outils. 

J’ai poursuivi la formation en me formant moi-même sur certains outils et j’utilise encore les éléments fournis lors de la formation.

Pour l’ambiance je suis vraiment impressionné par le travail de Rémi et Vincent car le rythme est soutenu et certains TP permettent de mettre en application ses connaissances tout en s’amusant (mais je suis un fan d’escape game donc mon avis est biaisé)

Qu’est ce qui a changé dans ton métier depuis la formation ?

J’ai continué de travailler sur R et j’ai monté R Studio sur un serveur. J’ai aussi utilisé Dataiku pour certains petits projets.

Hélas je n’utilise pas assez les outils à mon goût 🙂

J’ai toutefois pour idée d’allier mon expertise Analytics / GTM à des reportings R pour automatiser certains rapports dans un avenir proche

Quelles compétences souhaites-tu développer ?

J’avoue que la génération automatique de texte attise ma curiosité mais je préférerais bien consolider mes bases avant de poursuivre 🙂

Nos formations data science pour le SEO

Vous souhaitez accélérer votre apprentissage de la manipulation de données, machine learning, programmation R / Python ? Découvrez la formation DATA SEO LABS Niveau 1.

Laisser un commentaire